Changer d'île

Mieux prendre en charge les maladies rares

Par Alexandra Silbert et Cédric Catan / RCI.FM / 09/11/2018 - 15:16

La 2ème édition des journées caribéennes des maladies rares et orphelines a débuté aujourd’hui à l’hôtel Batelière. Ces deux jours de travaux entre médecins de la Caraïbe vont permettre d'avancer dans le diagnostic et le traitement de ces pathologies très particulières.

Neuropathies amylaïdes, dystrophie de Duchenne, myopathie métabolique…Ces maladies dites rares ou orphelines touchent parfois 1 ou 5 personnes en Martinique. Malgré ces chiffres non négligeables, elles restent difficiles à diagnostiquer et à traiter au cas par cas. Pour échanger sur les recherches et confronter leurs expériences, des médecins et chercheurs caribéens se retrouvent pour une série de conférences-débats.

Ces maladies rares sont un terrain d’investigation dont s'est saisi le CHU de Martinique. Ces journées sont aussi l'occasion de présenter le travail du Centre Caribéen des Maladies Neuromusculaires.

Ce sujet représente de véritables enjeux de santé publique car ces maladies sont chroniques, génétiques et multiples, comme l'explique le Docteur Rémi Bellance, neurologue et coordonnateur du Centre de référence des maladies rares de Martinique au micro de Cédric Catan.

 

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.