Morsures de serpents : les préconisations du CHUM

Par 25/07/2020 - 12:30
01/01/2020 - 00:00

Les cas de morsures de serpents sont plus importants cette année. Une situation qui a poussé le centre hospitalier à alerter la population et donner quelques recommandations pour limiter les risques.

    Morsures de serpents : les préconisations du CHUM

A ce jour, 23 cas de morsures de serpent ont été recensées au CHU de Martinique depuis début de l’année contre 25 à 30 sur toute l'année en général. Une situation qui a poussé le centre hospitalier à alerter la population.

Le trigonocéphale, que l'on retrouve généralement dans les zones chaudes et près des cours d'eau est présent un peu partout en Martinique à l'exception de Tartane. La morsure de trigonocéphale, seul serpent venimeux de Martinique peut être extrêmement dangereuse si elle n’est pas soignée à temps. Pour rappel le trigonocéphale est une espèce protégée. 

Le Docteur Dabor RESIERE responsable de l'unité de toxicologie clinique du CHU donne quelques préconisations à suivre pour minimiser les possibilités de faire une mauvaise rencontre et les gestes à adopter en cas de morsure. Il est au micro d'Hanna Roseau

 

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.