"Nous sommes en guerre" les grands sujets de l'allocution du Président

Par 16/03/2020 - 16:08
01/01/2020 - 00:00

Durcissement des mesures de confinement, report du second tour des municipales et de la réforme des retraites, retour sur les grandes annonces de l'allocution d'Emmanuel Macron aujourd'hui.

    "Nous sommes en guerre" les grands sujets de l'allocution du Président

« Nous sommes en guerre ». Le président Macron l’a répété à de nombreuses reprises dans son intervention d’une quinzaine de minutes aujourd’hui, lundi 16 mars.   

« L’épidémie est devenue une réalité » a-t-il dit en ouverture de son discours et c’est pourquoi dès demain mardi 17 mars des mesures de sécurité durcies vont être mises en place. Ces mesures s’appliquent à l’ensemble du territoire français, hexagone et outre-mer.

Plus de déplacement non nécessaire

Parmi les grandes décisions du gouvernement, le Président a annoncé l’interdiction des trajets non nécessaires, y compris les déplacements au-delà de nos frontières. A partir de demain et pour au moins 15 jours, les frontières de l’Union Européenne et de l’espace Schengen seront fermées à ses non ressortissants. Les personnes séjournant en dehors de ces frontières pourront être rapatriées dans leur pays d’origine.

Les citoyens devront se limiter aux déplacements strictement nécessaires pour s’alimenter ou  exercer une activité physique. Plus que jamais le télétravail doit être privilégié par l’ensemble des entreprises. Les regroupements familiaux et amicaux sont désormais interdits. Il faut limiter au maximum les contacts au-delà du foyer et se limiter à la prise de nouvelles par téléphone. Les modalités de ces dispositions seront précisées d’ici demain mardi 17 mars par le premier ministre Edouard Philippe. Des sanctions sont prévues pour tous les contrevenants.

Second tour et réforme des retraites reportés

Le second tour des élections municipales sera reporté à une date ultérieure tout comme le traitement des réformes en cours, y compris celle des retraites.

Enfin concernant l’accompagnement du personnel de santé, des masques seront envoyés dès demain dans les départements les plus touchés et mercredi ailleurs. Dans l’hexagone, l’armée et les taxis pourraient être réquisitionnés pour le transport des malades et du personnel de santé.

Le président a martelé que le seul moyen de se protéger et protéger les autres, notamment les personnes les plus vulnérables est de suivre à la lettre les consignes barrière. Le temps est à la solidarité et à la responsabilité. L’Etat appelle la population à garder son calme et ne pas céder à l’esprit de panique.

 

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.