Pesticides : premiers résultats de l'enquête sur les ouvriers agricoles empoisonnés

Par 29/11/2020 - 09:19
01/01/2020 - 00:00

Le collectif des ouvrières et ouvriers agricoles empoisonnés par les pesticides a présenté ses premières conclusions hier samedi 28 novembre. Les résultats de l'enquête menée sur 500 ouvriers devraient être rendus en Janvier prochain aux parlementaires.

    Pesticides : premiers résultats de l'enquête sur les ouvriers agricoles empoisonnés

Les dommages sur la santé sont lourds : cancer de la prostate, cancer du colon, problème de thyroïde notamment. C'est ce qui ressort principalement des témoignages recueillis auprès des travailleurs tombés malades à cause de l'utilisation de pesticides sur les terres agricoles en Martinique.

Une enquête menée depuis près d'un an par le collectif des ouvrières et des ouvriers empoisonnés par les pesticides a déjà recueilli les témoignages de 200 personnes. Hier, les membres du collectif ont présenté par visioconférence leurs premiers résultats et leurs revendications à d'autres associations de Guadeloupe, de Guyane et de l'Hexagone.

"J'ai perdu mon mari très jeune, il avait 46 ans, il était ouvrier agricole. Il a eu des tâches sur tout le corps, dues à un pesticide, et quelques années plus tard il est tombé malade : manque de fer, anémie, puis il a eu le cancer du colon, ensuite le cancer du pancréas. Cette année fera exactement 10 ans qu'il nous a quitté. C'est pourquoi je suis là avec le collectif, et je ferai tout pour aider celles et ceux qui travaillent dans des conditions vraiment lamentables en Martinique", explique Patricia Moutenda, membre du collectif des ouvrières et des ouvriers empoisonnés par les pesticides. 

L'enquête devrait s'étendre au total sur 500 personnes, et le collectif entend remettre ses conclusions définitives aux parlementaires en janvier 2021. 

Tags