Plus de 1000 soignants sont venus en renforts en Martinique sur les deux derniers mois

Par 09/09/2021 - 19:58 • Mis à jour le 09/09/2021 - 19:19

De nouveaux renforts sanitaires sont arrivés ce soir (jeudi 9 septembre) en Martinique. Une arrivée qui s'est faite sous les huées, les insultes et les menaces. Pourtant, cette nouvelle rotation porte à 1173 le nombre de soignants venus prêter main forte aux personnels soignants martiniquais lors de cette quatrième vague particulièrement meurtrière et asphyxiant le système hospitalier de l'île.

    Plus de 1000 soignants sont venus en renforts en Martinique sur les deux derniers mois

Plus de 1000 renforts de l'hexagone depuis juin dernier

Face cette quatrième vague épidémique sans précédent en Martinique, les renforts restent mobilisés pour porter assistance aux équipes hospitalière sur place. Car malgré un ralentissement de la circulation du virus sur l'île, la situation au CHU de Martinique reste très tendue. 

Ainsi, une nouvelle équipe de la réserve sanitaire est arrivée ce soir sur l'île pour prendre le relais de leurs collègues arrivés précédemment.

Avec ces nouveaux renforts, plus de 1000 soignants sont venus de l'hexagone depuis juin dernier pour aider les forces sur place. Un chiffre qui démontre l'importance de ce coup de collier pour soulager le personnel du CHUM, selon Nicolas Onimus le sous préfet de la Trinité :

180 à 190 personnes sont attendues ce soir pour prendre la relève des précédents, puisque les durées de séjour sont à peu près de 15 jours. Le millième renfort sanitaire sera dans l'avion de ce soir. C'est un chiffre symboliquement très important. Il traduit l'effort quantitatif et sur la durée de renforts sanitaires en provenance de l'hexagone

Une arrivée sous les insultes et les menaces, avec escorte policière

Mais à leur arrivée ce soir à l'aéroport Aimé Césaire, les soignants ont été accueillis sous des sifflets, des menaces et des insultes lancées par des individus restés sur place depuis cet après-midi. Après 8 heures de vol, ces soignants volontaires ont dû être escortés par la police pour pouvoir sortir de l'aéroport.

Depuis le 30 juin, ce sont précisément 1173 renforts de personnel soignant, dont 137 médecins, 481 infirmiers, et 265 aide-soignants, qui se sont engagés en réponse à l'appel à la mobilisation générale lancé dans tous les établissements hospitaliers de l'hexagone pour venir en aide aux personnels de santé martiniquais.

Tags