Pollution aux bromates : la situation dans le Nord s’améliore

Par • Mis à jour le 10/08/2019 - 11:24

6000 abonnés des villes du Nord restent concernés par la contamination de l’eau potable par des bromates. Plusieurs prélèvements ont été réalisés par l’équipe de la Société Martiniquaise de Distribution et de Services (SMDS) ainsi que l’Agence Régionale de Santé (ARS), la situation semble s’améliorer.

    Pollution aux bromates : la situation dans le Nord s’améliore

Depuis quinze jours, près de 6 000 abonnés des communes du Macouba, de Basse-pointe, du Lorrain, du Marigot, de Sainte-Marie, de la Trinité et du Robert voient leur eau contaminée par des impuretés présentes dans le désinfectant habituellement utilisé pour le traitement de l’eau de l’usine Vivé au Lorrain. Une pollution aux bromates qui a nécessité la mise en place de restriction de la consommation de cette eau.

Des prélèvements effectués par l’équipe de la Société Martiniquaise de Distribution et de Services (SMDS) et l’Agence Régionale de Santé (ARS) démontrent que le taux de bromates diminue. Cependant, il faudra attendre une ou deux semaines avant la levée des restrictions.

Pour rappel, cette eau ne présente pas de dangers sanitaires. Toutefois, les femmes enceintes, les personnes fragiles et les enfants de moins de 5 ans sont invités à ne pas la consommer. Plusieurs habitants du Nord sont obligés d’acheter des packs d’eau en attendant le retour total en conformité de l’eau. 

Ecoutez notre reportage. 

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.