Professeur Cabié : "le vaccin a des résultats d'efficacité exceptionnels"

Par 21/12/2020 - 16:38
01/01/2020 - 00:00

La vaccination contre le Covid-19 va pouvoir commencer au sein de l’Union Européenne. La décision est tombée ce matin : l'Agence européenne des médicaments (AEM) autorise le vaccin américain Pfizer-BioNTech contre le Covid-19. Or dans le même temps, une nouvelle souche du virus a été détectée en Grande Bretagne. Le professeur André Cabié, chef du service infectiologie du CHU de la Martinique, éclaircit ces points.

    Professeur Cabié : "le vaccin a des résultats d'efficacité exceptionnels"

Le gouvernement a indiqué que la vaccination se fera par étapes, et pourra débuter dès cette fin d'année, voire au début de l'année prochaine. 

Le problème est que, simultanément, une nouvelle souche du virus sévit en Grande-Bretagne et entraîne de nouvelles réactions en chaîne.

"Les mutations sont habituelles lors des épidémies. Pour l'instant, il n'y a aucune confirmation scientifique de la capacité de cette mutation à se transmettre plus facilement", indique le professeur André Cabié, chef du service infectiologie du CHU de la Martinique.

Le professeur rappelle qu'il y a effectivement une accélération de l'épidémie en Grande-Bretagne, comme on l'observe dans beaucoup de régions d'Europe mais que le virus, même sans mutation, est tout aussi transmissible. 

L'important est donc de continuer à respecter les gestes barrières pour que les semaines de fêtes et de vacances qui arrivent ne deviennent pas un point de départ pour une troisième vague en Martinique. 

"Le vaccin a des résultats d'efficacité exceptionnels de 95% sur les premières données dont on dispose. Les premières étapes de vaccination pourront commencer dès la fin de cette année ou début de l'année prochaine, comme l'a indiqué le gouvernement", explique le professeur.

Jean Castex a effectivement indiqué que les premières personnes à être vaccinées seront les résidants et les personnels des EPHAD puis différentes phases suivront pour étendre la vaccination à l'ensemble de la population.

Pour stocker ces vaccins, deux congélateurs de 330 kilos, l’un destiné à la Martinique, l’autre à la Guadeloupe, arriveront en fin d’après-midi aujourd'hui au pôle aéronautique étatique (PAE) du Lamentin en Martinique. Ces congélateurs pourront contenir les doses nécessaires à la population, ainsi que des vaccins d'autres laboratoires à venir.

Tags