Quand la Lune nous chante : "Ce soir, je serai la plus belle pour aller dan...euh...briller au plus près de la Terre"

Par 12/11/2016 - 18:13 • Mis à jour le 12/11/2016 - 18:13

(Mise à jour lundi 14 novembre 2016 à 12 heures 30). VIDEOS - Vous l'aviez peut-être vu mi-octobre, la lune était déjà particulièrement grosse et belle. Elle sera encore plus magnifique dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 novembre 2016. Et selon les spécialistes, on ne l'a pas vu ainsi depuis soixante-huit ans. Autant dire que le spectacle, si la pluie ne s'en mêle pas, mérite le détour. Emile Bidoux du CDSA nous en dit plus ici sur ce phénomène et sur bien d'autres choses véhiculées sur la Lune.

    Quand la Lune nous chante : "Ce soir, je serai la plus belle pour aller dan...euh...briller au plus près de la Terre"
Notre satellite naturel passera à 356.510 km de la Terre, soit à sa plus courte distance de l’année le 14 novembre 2016 à 07 heures locales. Elle sera « pleine », c’est à dire que la totalité du disque lunaire visible depuis la Terre sera éclairé par le Soleil, à 09h 52. Dans cet intervalle de temps, elle se sera éloignée de la Terre d’une dizaine de km.




C’est dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 novembre 2016 que nous assisterons en Martinique au spectacle de la plus "grosse" Lune de l'année. En effet, son diamètre apparent et sa surface qui nous renvoie les rayons du Soleil seront respectivement supérieurs de 14% et 30% à ceux de la plus petite Pleine Lune du 22 avril 2016. Cependant son éclat apparent, que les astronomes appellent la magnitude, ne sera supérieur que de quelques pourcents (entre 2% et 3%) par rapport à la Pleine Lune d’avril.



Précisions pour l’observation : le schéma ci-dessous montre le parcours de la Lune dans le ciel de la Martinique dans le nuit du 13 au 14 novembre 2016.

Image retirée.

La Lune se lèvera le 13 novembre 2016 à 17h02, soit 30 minutes avant le coucher du Soleil, et se couchera le 14 novembre à 05h56 soit 9 minutes avant le lever du Soleil. Il s’agit des levers et couchers du bord supérieur de la Lune et du Soleil. La précision est de l’ordre d’une minute.

La distance indiquée précédemment est mesurée entre les centres de la Lune et de la Terre. Pour mémoire: le rayon de la Terre est d’environ 6.378 km et celui de la Lune vaut 1.738 Km.



Le diamètre apparent de la Lune sera de 33,5 minutes d’arc le 14 novembre. Il était de 29,4 minutes d’arc le 22 avril. On rappelle que le Soleil a un diamètre apparent sensiblement égal à celui de la Lune soit entre 31,5 et 32,5 minutes d’arc, chiffres voisins de 1/2 °.

C’est ce qui explique que, depuis la Terre, nous pouvons observer une éclipse de Soleil quand le disque lunaire se superpose à celui du Soleil lors d’une Nouvelle Lune. La Lune s’éloignant de la Terre de 3,8 cm par an, il n’y aura plus d’éclipses totales de Soleil dans quelques millions d’années.

Image retirée.


On peut lire sur Internet que la « super Lune » qui a précédé celle du 14 novembre 2016 a eu lieu en 1948 et que la prochaine sera observable en 2034. Fort heureusement, il ne faudra pas attendre cette date pour admirer de belles et brillantes Pleines Lunes.

En 2018, notre satellite va nous offrir quelques surprises et de beaux spectacles. Dès le 01 janvier, la Lune sera Pleine et passera à sa plus courte distance de la Terre. On assistera dans la nuit du 01 au 02 janvier au même spectacle que celui de novembre 2016.

La veille, lors du réveillon de la Saint-Sylvestre, la Lune nous offrira comme cadeau de nouvel an une avant première du spectacle du lendemain. De plus, il y aura deux Pleines Lunes en janvier 2018, ce qu’on appelle « Lunes Bleues » : le 01er et le 31, mais également deux Pleines Lunes en mars (le 01er et le 31).

Par contre, il n’y aura pas de Pleine-Lune en février 2018. Les années suivantes, on assistera régulièrement à de belles Pleines Lunes se produisant au voisinage du périgée (distance la plus courte à la Terre). Par exemple, le 19 février 2019, le 7 avril 2020, le 13 juillet 2022, le 02 août 2023 et ainsi de suite jusqu’à celle 25 novembre 2034 déjà citée.



(Mise à jour lundi 14 novembre 2016 à 12 heures 30)

Précisions sur la Pleine Lune du 14 novembre 2016.
La presse hexagonale annonce la “ super Pleine Lune” dans la nuit du 14 au 15 novembre.

On peut s’étonner que le CDSA ait invité les martiniquais à la regarder dans la nuit du 13 au 14 novembre 2016. Pourquoi ?

Parce c’est dans la nuit que dimanche à lundi que la Lune était la plus « grosse » en Martinique. En effet, la Pleine Lune a lieu le 14 novembre à 09h52 (heure locale). La Lune s’est couchée le 14 à 05h56, soit environ 4 heures avant la Pleine Lune. Elle se lèvera à 17h57 ce même jour, soit 8 heures après la Pleine Lune. On était donc plus proche de la Pleine Lune (P.L) en fin de nuit du 13 au 14 novembre que l’on sera dans la nuit du 14 au 15.

Pour la métropole la situation est différente, décalage horaire oblige. La P.L a lieu à 14h52 (heure de Paris) le 14. La Lune s’est couchée à 07h20 le 14 (heure de Paris), soit 7h 30 heures avant la P.L, contre 4 heures en Martinique, et se lèvera à 17h 40 le même jour, soit moins de 3 heures avant la P.L. C’est donc en début de la nuit du 14 au 15 que la Lune sera la plus belle en métropole.

Nous pourrons néanmoins bénéficier en Martinique d’un beau spectacle dans la nuit de lundi à mardi.

Article d'Emile Bidoux duCentre de Documentaion Spécialisé en Astronomie (CDSA)
Interview vidéo @jpludonrci