Retour du confinement avec des adaptations pour les territoires d'outre-mer

Par 28/10/2020 - 15:45
01/01/2020 - 00:00

Le président de la République a annoncé ce mercredi le retour des mesures de confinement sur l'ensemble du territoire national à compter de vendredi. Emmanuel Macron a précisé que ces mesures pourraient faire l'objet d'adaptation pour les territoires d'Outre-mer.

    Retour du confinement avec des adaptations pour les territoires d'outre-mer

"J'ai décidé qu'il fallait retrouver à partir de vendredi le confinement qui a stoppé le virus", a déclaré Emmanuel Macron ce mercredi après-midi lors d'une allocution depuis le palais de l'Elysée.

Le chef de l'Etat a néanmoins précisé que les mesures de confinement qui s'étendront à l'ensemble du territoire national feront l'objet d'adaptation pour les territoires d'Outre-mer. C'est pour cette raison que Stanislas Cazelles, préfet de Martinique, se réunit à partir de 18 heures ce mercredi après-midi avec les parlementaires de notre territoire. Par ailleurs, le comité de pilotage covid-19, qui regroupe les représentants des municipalités et des collectivités locales doit en principe se réunir jeudi après-midi.

Selon le service de communication de la préfecture de Martinique, "l'adaptation pour la Martinique se fera après les échanges avec les parlementaires. et sera confirmée durant la journée de demain."

Retour de l'attestation

Lors de son allocution, président de la République a annoncé le retour de l'attestation de déplacement. On s'en souvient, de mars à mai dernier, la non présentation de ce document lors des déplacements était soumise à une amende de 135 euros et une autre amende de 3750 euros assortie de 6 mois de prison en cas de récidive.

"Vous pourrez sortir de chez vous uniquement pour travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, pour porter assistance à un proche, pour faire vos courses essentielles ou prendre l'air à proximité de votre domicile", a détaillé le président de la République.

Établissements scolaires ouverts

Disant avoir appris des erreurs du précédent confinement, le président de la République a indiqué que "les crèches, les écoles, les collèges et les lycées resteront donc ouverts". Les établissements d'enseignement supérieur et les université ne dispenseront pas de cours en présentiel.

Réunions privées exclues

"Les réunions privées seront exclues. Les rassemblements seront interdits. Les commerces non essentiels, les bars et restaurants seront fermés", a par ailleurs précisé Emmanuel Macron.

Toujours au sujet du monde économique, le chef de l'Etat a indiqué que le télétravail serait généralisé. "Les guichets des services publics, les usines, le bâtiments, et les exploitations agricoles" continueront à fonctionner.

Visites autorisées en Ehpad

Faisant référence à nouveau à la dureté des mesures prises au mois de mars, le président de la République a annoncé que "les visites en maison de retraite et en Ehpad seront autorisées".

Par ailleurs, les cimetières pourront rester ouverts pour la Toussaint, dans le stricte respect des gestes barrières.

Ces mesures seront appliquées au moins jusqu’au 1er décembre a précisé le président de la République avant d'indique qu'un premier point serait fait dans 15 jours.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.