Sans vaccin : pas de crèche et pas d'école

Par • Mis à jour le 24/04/2018 - 12:55

Depuis le 1er janvier 2018, 11 vaccins sont obligatoires. Sans ces piqûres les enfants ne sont pas acceptés dans les crèches et les écoles.

    Sans vaccin : pas de crèche et pas d'école

Depuis le 1er Janvier 2018, 11 vaccins sont obligatoires pour les nouveaux nés. Parmi eux : poliomyélite, coqueluche, diphtérie, tétanos de départ, auquel s’ajoute oreillons, rougeole, rubéole, pneumocoque, méningocoque C, hépatite  et haemophilus.

Et mieux vaut-il les faire car cela conditionne leur entrée en crèche ou encore à l’école. 75 % des enfants ont déjà ces 11 vaccins

Si l’enfant ne présente pas tous les vaccins lors de son entrée dans les structures de petite enfance, les parents ont 3 mois pour faire vacciner leur enfant avant qu’il ne soit radié de la structure en question.

D'où l'importance de conserver et mettre à jour le carnet de santé des enfants.

Et attention, si les sanctions pénales qui prévoyaient six mois d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende ont été abrogées, un enfant fragile (ne pouvant pas se faire vacciner pour raisons médicales, ou n’ayant pas encore reçu tous les vaccins) qui se fait contaminer par des maladies qui auraient pu être évitées par la vaccination et ce par un enfant non vacciné (donc pour qui les parents ont refusé la vaccination), les parents de cet enfant fragile pourront se retourner contre les parents de l’enfant non vacciné.

De plus, un enfant pourra se retourner contre ses parents s’il a des séquelles suite à une maladie qu’il aurait pu éviter s’il avait été vacciné

Le reportage de Thomas Prongué :