Ségur de la Santé : « au niveau des Dom-Tom, on reste sur notre faim » regrette FO

Par 13/07/2020 - 18:08
01/01/2020 - 00:00

Les accords du Ségur de la santé ont été signé aujourd'hui. Ils prévoient une hausse de salaire pour tout le personnel soignant : insuffisant pour les Dom-Tom, selon le représentant FO Jean-Pierre Jean-Louis.

    Ségur de la Santé : « au niveau des Dom-Tom, on reste sur notre faim » regrette FO

« Un moment historique pour notre système de santé » ! Le premier ministre a procédé ce lundi 13 juillet à la signature des accords salariaux négociés dans le cadre du « Ségur de la Santé ».

Ces accords prévoient une enveloppe de 7,5 milliards d'euros pour les personnels paramédicaux et non médicaux avec une hausse de salaire de 183 euros net mensuels pour les salariés. 450 millions d'euros supplémentaire ont été mis sur la table pour les médecins.

« Au niveau des Dom-Tom, on reste sur notre faim : le coefficient géographique n'a pas été pris en considération, l'octroie de mer et les taxes douanières sur certains produits n'ont pas été prises en considération. J'estime que l'on se moque de nous dans les Dom-Tom » estime Jean-Pierre Jean-Louis, secrétaire général de FO (Force Ouvrière) au Centre Hospitalier Universitaire de Martinique.


« Il y a une avancée effectivement pas négligeable sur l'augmentation des salaires avec 183 euros supplémentaires par mois » tempère le syndicaliste, « mais nous restons sur notre faim, car nous avions demandé 300 euros ».

« La lutte continue, on va continuer à se battre pour avoir ce que l'on mérite » a martelé Jean-Pierre Jean-Louis.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.