Une nouvelle affaire entre les ligues d’escrime de Martinique et de Guadeloupe

Par • Mis à jour le 09/09/2015 - 18:04

Afin de palier au manque de compétiteurs chez les jeunes, le président de la ligue de Martinique d’escrime a envoyé une lettre aux clubs de Guadeloupe. Il ne s’attendait pas du tout à cette réponse, bien au contraire.

    Une nouvelle affaire entre les ligues d’escrime de Martinique et de Guadeloupe
Il y a quelques tensions entre les ligues d’escrimes de Martinique, René Méril, et de Guadeloupe, Harry Lefort. Le président Martiniquais a envoyé une lettre aux différents clubs Guadeloupéen, afin d’enrayer la baisse du nombre de licencié dans certaines catégories jeunes.

Dans celle-ci se trouvent plusieurs pistes comme l’organisation de compétitions inter-ligues afin de contrer le manque de tireur dans toutes les compétitions ouvertes. Ce qui a profondément irrité le président guadeloupéen c’est le fait que cette lettre ne soit lui pas adressée directement à lui. La réponse du président ne s’est pas faite attendre, il accuse René Méril de « tentative de déstabilisation de la ligue de Guadeloupe » et « d’un manque de respect envers les guadeloupéens » avant d’ajouter qu’il « ne se satisfera pas de simples excuses de la part de son homologue Martiniquais ».

Affaire à suivre.

Xavier Chevalier et Marc Laviolette