Une patiente martiniquaise décède à Paris, faute de rapatriement sanitaire

Par • Mis à jour le 18/11/2019 - 15:32

La situation de Michelle Louis Sidney a été révélée sur les réseaux sociaux le week-end dernier. Elle est décédée ce matin dans l’hexagone. Cette Martiniquaise hospitalisée à Paris n’aura pu s’éteindre en Martinique comme elle le souhaitait. Son fils Frédéric Louis-Sidney avait lancé un appel pour que sa mère soit rapatriée mais la maladie a eu raison d’elle.

    Une patiente martiniquaise décède à Paris, faute de rapatriement sanitaire

L’alerte a été lancée sur les réseaux sociaux samedi 16 novembre 2019. Michelle Louis-Sidney, Martiniquaise atteinte d’une leucémie aigüe est allée se faire soigner en urgence dans l’hexagone il y a 7 mois. Selon nos informations, elle serait partie sur les conseils de ses médecins de l’hôpital Clarac afin de bénéficier d’un traitement expérimental à Paris. Michelle Louis-Sidney avait alors vite pris l’avion sans demander de rapatriement sanitaire.


Malheureusement, le traitement n’a pas eu les résultats espérés et l’état de santé de la patiente s’est détérioré en quelques jours. Consciente que la fin était proche, Michelle Louis-Sidney a voulu mourir chez elle, près des siens.
Malgré de nombreux efforts, son fils, Frédéric Louis-Sidney n’a pas réussi à obtenir de rapatriement sanitaire en urgence que ce soit auprès de la CGSS, de l’hôpital qui la soignait ou par le biais des assurances. La principale raison de ces difficultés est qu'elle avait effectué le trajet aller sans être rapatriée.
Michelle Louis-Sidney est décédée ce matin et reviendra au pays mais pour ses funérailles.

©world-med.eu

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.