[VIDEO] Stanislas Cazelles détaille la décision de couvre-feu en Martinique

Par 23/03/2021 - 19:45 • Mis à jour le 23/03/2021 - 19:25

Le préfet de Martinique Stanislas Cazelles a annoncé cet après-midi (mardi 23 mars) l'entrée en vigueur d'un couvre-feu sur l'île à partir de ce vendredi 26 mars. Celui-ci a apporté des précisions sur cette prise de décision.

    [VIDEO] Stanislas Cazelles détaille la décision de couvre-feu en Martinique

Une décision de couvre-feu à 22 heures prise après concertation et soumise à évolution

L'épidémie de Covid-19 est pour le moment moins étendue en Martinique que dans l'hexagone, où la pression sur la population est trois à quatre fois plus élevée. Face à l'aggravation de la situation sanitaire, un nouveau confinement a été mis en place il y a peu dans certains départements hexagonaux, et un couvre-feu à partir de 18 heures y est en vigueur.

Pour prendre la décision d'un couvre-feu à partir de 22 heures en Martinique, une concertation a été conduite avec les acteurs locaux lors du Copil de jeudi dernier, auquel étaient conviés les maires des 34 communes, les grandes instances publiques, les représentants du monde professionnel. Une réunion spécifique a été également organisée à la CTM avec les différents parlementaires de Martinique, le président de l'association des maires et le maire de Fort-de-France mercredi dernier.

Mais les mesures prises peuvent évoluer avec le contexte sanitaire, comme l'indique le préfet :

Si cette mesure de couvre-feu est bien respectée, on pourra en rester là. Si elle ne suffit pas, on pourra être amenés à avoir des restrictions proches de celles de l'hexagone 

En tout état de cause, les déplacements ne sont pas restreints sur l'île sauf après 22 heures. Les déplacements entre la Martinique et la Guadeloupe, ainsi que l'hexagone, quant à eux restent soumis au motif impérieux.

Restaurateurs : possibilité d'un dispositif spécifique pour certaines dates

Les premiers impactés par ce couvre-feu sont bien entendu les restaurants et les bars qui devront fermer leurs portes plus tôt. Le préfet a cependant émis la possibilité de certains ménagements pour permettre aux restaurateurs de rester ouverts plus tardivement de façon exceptionnelle, bien que pas immédiatement :

Une discussion va s'engager avec les restaurateurs pour que, si le couvre-feu permet de contenir cette épidémie, on puisse avoir ce type de souplesse qui s'introduit

Une communication spécifique sur l'organisation du week-end de Pâques

Le week-end de Pâques est au centre des préoccupations de la préfecture, qui entend mettre en place une communication spécifique pour cette période. En effet, le camping, ainsi que les rassemblements de plus de six personnes restent interdits. 

Stanislas Cazelles, préfet de Martinique, au micro d'Adeline Courson :

Tags