[Vidéo] Immersion au cœur du service réanimation covid au CHUM

Par 25/03/2021 - 07:19 • Mis à jour le 25/03/2021 - 06:42

Nos équipes ont pu découvrir les coulisses du service de réanimation covid du CHU de Martinique. L’unité dispose à l’heure actuelle de 12 lits médicalisés pour prendre en charge les patients touchés par les formes les plus sévères de la maladie.

    [Vidéo] Immersion au cœur du service réanimation covid au CHUM
Une patiente de 46 ans placée sous respiration artificielle depuis trois semaines

C’est un cri d’alarme que lancent de nombreux médecins en France : les patients covid sont de plus en plus en jeunes. Et notamment en Martinique, dans les couloirs de l’unité réanimation covid du CHUM. Un service qui dispose de douze lits médicalisés pour prendre en charge les patients ayant développé les formes les plus graves de la maladie. 

Couloir rea covid

Neuf de ces lits sont occupés en ce moment, et chez nous aussi, des quadragénaires sont ce matin encore dans un état critique.  

Patiente Covid

Une situation de plus en plus préoccupante pour les dizaines de soignants qui s’affairent jour et nuit pour les prendre en charge. 

Patient Covid rea CHUM 2

Ce service de réanimation est quasi plein, et les médecins sont très inquiets si la progression du virus ne faiblit pas. Car même si nous avons la capacité d’ouvrir des lits de réa covid supplémentaires, cela pose deux problématiques aux équipes du CHUM.

D’abord concernant le personnel, il faut beaucoup de médecins, d’infirmiers et d’aides-soignants pour prendre en charge les patients touchés par les formes graves. Et cela implique nécessairement d’affaiblir la capacité de prise en charge d’autres services de l’hôpital.

Une éventualité que les médecins cherchent à éviter à tout prix.

 

La prise en charge des patients en réanimation mobilise du personnel 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. "On a recruté énormément de personnel mais là on a touché le fond", confie Benjamin Garel, directeur du CHU de la Martinique.

On est obligé de dégrader les soins. Il a fallu fermer des blocs pour rediriger du personnel vers la réanimation. Toute croissance de l'épidémie de covid entame la qualité des soins donnés aux autres patients. On a fait appel à la réserve sanitaire mais elle est aussi en difficulté en ce moment

La situation en réanimation est donc sous tension extrême. D'autant plus que le CHU de la Martinique reste référent pour la Martinique et la Guyane pour le dispositif ultime de prise en charge des patients covid.

La direction de l'établissement hospitalier prévoit d'accroitre autant que possible la capacité d'accueil en réanimation. D'ici la semaine prochaine, un bloc gynéco-pédiatrique fermera pour ouvrir deux lits de réanimation covid.

Ecoutez le reportage de Florin Hossu :

 

Tags