11 vaccins obligatoires depuis le 1er janvier pour les nourrissons

Par • Mis à jour le 05/01/2018 - 18:32

Rougeole, rubéole, ou encore oreillons, des vaccins que tout le monde connaît et qui deviennent désormais obligatoires. Malgré la méfiance de certains parents, depuis le 1er janvier 2018, en plus de la diphtérie, du tétanos et de la poliomyélite, les enfants doivent désormais être immunisés contre huit autres maladies. Ce sont désormais 11 vaccins obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans.

    11 vaccins obligatoires depuis le 1er janvier pour les nourrissons

Quatre injections pour protéger contre 11 maladies

La loi a été mise en application depuis le 1er janvier pour les nouveaux-nés.

En cas de non-vaccination, les enfants ne seront pas admis en crèche, ni à l'école ou dans les centres de loisirs. Les parents récalcitrants risquent même jusqu'à six mois de prison et 3.750 euros d'amende.
En plus de la diphtérie, du tétanos et de la poliomyélite, les enfants doivent désormais être immunisés contre huit autres maladies. Cela représente au total 11 vaccins obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans.

Quatre jours après l'entrée en vigueur de l'extension de l’obligation vaccinale pour les nourrissons nés après le 31 décembre 2017, la ministre de la Santé a précisé ses modalités d'application.

10 injections suffisent pour effectuer les 11 vaccinations obligatoires, étendue en 6 rendez vous chez le médecin, entre la naissance et les 18 mois de l'enfant .

Pour les enfants nés avant le 1er janvier 2018, seul le DTP diphtérie, tétanos, polio continuera à être vérifié.

Un autre vaccin recommandé ne se ferait plus en Martinique depuis quelques années il s'agit du BCG le vaccin contre la tuberculose. Il est recommandé principalement en Guyane, à Mayotte et en ile de France, des régions où les enfants sont surtout exposés à la maladie.