4ème négociation entre les syndicats de la CFTU et Martinique Transport

Par • Mis à jour le 27/12/2019 - 17:19

Après 4 heures d'échange et 3 suspensions de séance, la quatrième réunion de négociation entre Martinique Transport et les syndicats de la CFTU pourrait permettre une sortie de conflit. La délégation syndicale s'est réunie en assemblée générale pour déterminer si elle accepte les termes de l'accord ou non.

    4ème négociation entre les syndicats de la CFTU et Martinique Transport
27/12/2019 : négociation entre Martinique Transports et les syndicats de la CFTU

Cette quatrième négociation a été menée à la demande du préfet entre les syndicats de la CFTU et Martinique Transport sous l’arbitrage de la DIECCTE. Après un démarrage aux environs de 11h à l’hôtel de l’assemblée de la CTM à Fort de France, la réunion s'est achevée à 15h après 3 suspensions de séance.
Après 3 suspensions de séances, elle s’est terminée à 15h. La délégation syndicale d'une dizaine de membres s’est immédiatement rendue au centre technique de la CFTU pour tenir une assemblée générale avec sa base. Elle y décidera si elle accepte ou non les termes de l’accord issu de cette réunion.


Deux points étaient à l’ordre du jour : d’abord, l’application de l’article 56 de la délégation de service public qui garantit que l’ensemble des salariés de la CFTU sera repris avec ses acquis. Ce point a été adopté à l’unanimité sans difficulté.

En revanche, la question de la forme de la nouvelle entité qui assurera le transport dans la CACEM à compter de juillet 2020 fait encore débat. Les salariés de la CFTU voudraient garder le modèle d’un employeur unique mais Martinique Transport assure que c’est illégal car la loi des marchés publics prévoit depuis 2016 plusieurs entités pour garantir la libre concurrence notamment pour les petites entreprises. Les syndicats ont donc proposé un regroupement en une unité économique et sociale de toutes les entités reprenant le service.

Cette proposition sera soumise au conseil d'administration de Martinique Transport le 15 janvier prochain. En attendant, Louis Boutrin, le vice-président de Martinique Transport estime que rien ne s’oppose à la reprise du service.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.