Appel à la mobilisation pour dire non à la prescription et au non lieu dans le scandale du chlodécone

Par 25/02/2021 - 11:07
01/01/2020 - 00:00

Des syndicats, des organisations politiques, des associations et des citoyens appellent à manifester massivement ce samedi (27 février 2021). Tous veulent montrer à l'Etat qu'ils refusent la perspective d'une prescription et d'un non lieu dans le volet judiciaire du dossier chlordécone.

    Appel à la mobilisation pour dire non à la prescription et au non lieu dans le scandale du chlodécone

Enfin, diront certains. Un front uni se dessine autour du scandale du chlordécone. Au moins 35 organisations syndicales, partis politiques ou associations sont les signataires d'un appel à la mobilisation.

Sous la bannière : "Non à l'impunité ! Pèp la lé la Jistis", les signataires soulignent que "l'idée même d'un éventuel non-lieu dans les procès contre les crimes liés au chlordécone est une insulte et une provocation".

Le tract insiste sur le fait que "les criminels doivent être poursuivis, jugés et condamnés".

mobilisation chlordécone

Depuis le 28 janvier 2021, des réunions s'organisent, notamment à la Maison des syndicats pour préparer cette grande mobilisation. C'est la rencontre entre les juges d'instruction parisiens et les parties civiles qui a servi de déclic. L'annonce d'un possible non lieu et de la prescription de certains faits ont provoqué une vague d'indignation.

Cette mobilisation unitaire est l'occasion de rappeler que si quelques uns ont crié plus fort leur colère face à ce scandale sanitaire ces derniers mois, ce sentiment est très largement partagé au sein de la population.

Le rendez-vous est donc donné samedi 27 février 2021 à 8 h 30 à la maison des syndicats sur le boulevard du générale de Gaulle au centre-ville de Fort-de-France. En Guadeloupe, c'est à Capesterre-Belle-Eau que le rendez-vous a été donné tandis qu'à Paris, le rendez-vous est à 13 h 30 sur la place de République.

Tags