Colas : les négociations bloquent sur un mot

Par 04/02/2021 - 08:16
01/01/2020 - 00:00

Mobilisés depuis plusieurs semaines et plus durement ces derniers jours, les salariés de la Colas bloquent encore le rond point du stade de Dillon ce jeudi matin (4 février 2021). Hier soir, la rédaction du protocole de fin de conflit n'a pas abouti à cause d'un mot.

    Colas : les négociations bloquent sur un mot

"Suspension" ou "suppression" du plan social imaginé par la direction de la Colas. Voici sur quoi achoppe les négociations en cours au sein de l'entreprise de travaux publics.

Toute la journée d'hier, la direction et les salariés soutenus par la CFDT et la CSTM ont discuté pour sortir du conflit. Une négociation sous pression puisque les employés ont bloqué la voie d'accès au terminal de la Pointe des Grives du port de Fort-de-France avec le soutien des chauffeurs de l'entreprise Transasphalt.

Dans la soirée, les deux parties ont entamé la rédaction d'un protocole de fin de conflit. Une rédaction qui a tourné court juste avant 22 heures. La direction souhaitait inscrire dans le texte "La SUSPENSION  du PSE en cours" tandis que la délégation salariale exigeait que soit écrit "La SUPPRESSION  du PSE en cours".

Un plan social qui prévoit la suppression de 28 postes pour selon la direction répondre à une course à la baisse des offres pour répondre aux marchés publics.

Les négociations ont en principe repris ce matin. Le rond-point du stade Pierre Aliker sur la RN9 est toujours occupé par les grévistes qui ont mis en place un barrage filtrant.

Tags