Des ouvriers de la banane sans salaires depuis plusieurs mois

Par 12/08/2016 - 20:07 • Mis à jour le 12/08/2016 - 20:07

Les salariés de l'habitation Fixy à Sainte-Marie sont mobilisés ce vendredi (12 août 2016). Ils réclament le payement de leurs salaires et surtout de meilleures conditions de travail. Entre serpents et mauvaises herbes les champs représentent un véritable danger pour des employés qui se sentent abandonnés.

    Des ouvriers de la banane sans salaires depuis plusieurs mois
Les ouvriers de l'habitation Fixy sont en grève depuis ce vendredi (12 août 2016). Ils se sentent abandonnés par leur patron. Et pour cause, voilà plusieurs mois qu'ils ne sont pas payés.

Leurs conditions de travail sont également particulièrement précaires. "Le matériel n'est pas aux normes. Nous n'arrivons pas à faire la quantité de bananes par rapport à la direction. Le patron ne veut pas nous fournir le matériel. On travaille avec ce que l'on a. Sous les bananes, les mauvaises herbes rendent l'accès impossible. On rencontre souvent des serpents. Nous sommes en danger", explique Charles Henry Pétris, porte parole des ouvriers.

Aucune négociation n'est pour l'heure engagée entre les employés et leur direction. Selon les grévistes le dirigeant de l'habitation serait hors de l'île en ce moment. Elle est pour l'instant injoignable.

Karl Lorand et Jean-Marc Pulvar