Changer d'île

Des pancartes pour dénoncer l'impact de la grève du transport sur la vie des femmes

Par RCI Martinique / RCI.FM / 15/04/2019 - 05:24

Des pancartes sont apparues cette nuit (dimanche à lundi 15 avril 2019) sur les grilles de la CFTU, de la CTM, de Martinique Transport et de l'ancien conseil général. Elles dénoncent l'impact du conflit dans les transports sur la vie des femmes.

"Sé fanm lan pa lé vansé a pié anko", traduisez par "les femmes ne veulent plus continuer à marcher". À côté se dresse un squelette qui représente une femme ou un jeune desséché par ce conflit.C'est ce que l'on peut lire sur l'une des pancartes disposées sur les grilles de plusieurs instituons ou d'entreprises. 

Des entreprises ou des institutions impliquées dans le conflit qui paralyse le transport sur le territoire de la Cacem.

L'opération souligne l'impact de ces troubles sociaux sur la vie des femmes qui font parti des populations les plus vulnérables face à cette problématique.

"Violans", "Ruinée, fatijé", "Fatijé, débanché, an rita, arselé, sa sé violans", peut on également lire sur les pancartes. Une opération choc mise en place par l'association féministe Culture et Egalité.

ccwww

 

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.