Deux conflits sociaux sont en cours en Martinique

Par 05/08/2016 - 14:07 • Mis à jour le 05/08/2016 - 14:07

La grève entamée la semaine dernière (29 juillet 2016) à l'à l’Ehpad Les Gliricidias au François se poursuit. Aucune négociation n'a eu lieu entre le personnel gréviste et la direction. À Madianet, la grève a commencé jeudi (4 août 2016). La CDMT qui mène le mouvement menace de durcir son action aujourd'hui (5 août 2016).

    Deux conflits sociaux sont en cours en Martinique
La grève se poursuit à l’Ehpad Les Gliricidias au François. Après 8 jours de mobilisation aucune négociation ne s'est tenue entre la direction et le personnel gréviste affilié à la CSTM.

Le mandataire ad’hoc nommé pour assister l’association gérant l’établissement a tenté jusqu’ici de se rapprocher des parties concernées. Dans l’attente de vraies négociations, le service minimum est toujours maintenu pour les quelques 80 pensionnaires de la maison de retraite. Un service minimum qui est assuré par le personnel gréviste.

Durcissement en vue à Madianet

La grève devrait se durcir ce vendredi (5 août 2016) au sein de l'entreprise de nettoyage. Six employés sur 400 sont menacés de licenciement. Trois d’entre eux devaient avoir leur entretien préalable hier, les trois autres sont programmés ce vendredi.

Le personnel est soutenu par la CDMT. Le syndicat ne conteste pas le motif de licenciement mais le manque de transparence dans la procédure engagée par le chef d’entreprise. La CDMT prévoit de hausser le ton ce vendredi. Des mobilisations sont envisagées dans certaines des entreprises desservies par Madianet. Une assemblée générale est ensuite prévue en fin de matinée, à la Maison des Syndicats, à Fort-de-France.

Karl Lorand et Dominique Girault