Election de Letchimy : les syndicats de la CTM espèrent une amélioration

Par 28/06/2021 - 20:27 • Mis à jour le 28/06/2021 - 19:34

Suite au changement de mandature à la CTM, les représentants syndicaux espèrent une amélioration des conditions de travail et la création d 'un espace de dialogue social à la collectivité.

    Election de Letchimy : les syndicats de la CTM espèrent une amélioration

Serge Letchimy annonce la mise en oeuvre d'un dialogue social

De meilleures conditions de travail pour le personnel et un vrai dialogue social, voilà ce que demandent les syndicats de la collectivité. Serge Letchimy l’avait annoncé lors de sa campagne, tout comme plusieurs autres candidats aux élections territoriales. La tête de liste de "Alliance Martinique" a d'ailleurs répété après sa victoire dimanche soir qu'il consulterait les listes adverses qui ont participé aux élections territoriales pour établir un programme de reconstruction de la Martinique. Il a particulièrement précisé qu’il travaillerait en interne à un organigramme pour clarifier la mission du personnel : 

Il faut vraiment un organigramme par mission à partir d'un programme. Le personnel est neutre, donc on n'a pas à lui soumettre des manières de faire politiques. Pour moi, il faut les respecter donc je vais commencer tout de suite un dialogue social avec les représentants syndicaux actuels

Des réactions diverses, mais un seul espoir

Face à cet affichage d'intentions, les représentants syndicaux ont réagi de diverses façons. Beaucoup sont méfiants, attendent de voir les actions mises en oeuvre. Certains gardent un souvenir très amer de la dernière mandature. Mais d’autres sont optimistes, pour avoir déjà travaillé avec Serge Letchimy. C'est le cas du secrétaire général de l'UNSA Territoriaux, Hugo Meslien :

Nous l'avion connu quand il était président de la région. C'est un homme qui échangeait avec son personnel, qui est aussi à l'écoute des syndicats. Donc quand il dit qu'il va remettre en place le dialogue social, je pense qu'il le fera, comme il l'a fait à la région

En tout cas, l'attente est grande pour ces représentants syndicaux qui espèrent vraiment une amélioration du dialogue social, quasiment inexistant lors de la dernière mandature, selon le représentant syndical du SGAFP CGTM à la CTM, Joseph Marie-Luce :

Il n'y a pas eu du tout de dialogue social et à chaque fois qu'il y a eu une difficulté concernant les conditions de travail, il a fallu faire grève. Il n'y a pas eu d'échanges. On n'a pas eu cet espace de discussion qui permet de résoudre un certain nombre de soucis. Donc tout ce que je peux espérer de cette nouvelle mandature c'est qu'il y ait un dialogue social digne de ce nom, et une réelle prise en compte des conditions de travail du personnel. En tant que syndicats, nous serons vigilants sur cela


 

Tags