Face au recours au 49-3, l'intersyndicale appelle à la mobilisation nationale dès demain

Par • Mis à jour le 02/03/2020 - 06:41

Malgré le recours du gouvernement à l'article 49-3 de la Constitution, les organisations syndicales n'ont pas dit leur dernier mot. Elles appellent dès demain à la mobilisation.

    Face au recours au 49-3, l'intersyndicale appelle à la mobilisation nationale dès demain

Les organisations syndicales opposées à la réforme des retraites appellent à des mobilisations mardi pour protester contre le recours à l'article 49-3 de la Constitution, "nouvelle preuve" que le gouvernement veut "faire passer en force son projet de régression sociale".

Le 49-3 "démontre l'impuissance du gouvernement à répondre aux interrogations sérieuses et légitimes des parlementaires à propos de ce projet incomplet, très approximatif, aux multiples inconnues", ajoutent lundi dans un communiqué la CGT, FO, la CFE-CGC, la FSU et Solidaires, les organisations de lycéens Fidl, MNL, UNL et d'étudiants Unef.

La CFE-CGC, qui a participé à quelques-unes des journées interprofessionnelles organisées par l'intersyndicale depuis le 5 décembre pour protester contre la réforme des retraites, n'appelle pas cette fois à la mobilisation de mardi. Mais elle cosigne le communiqué commun et l'analyse sur l'utilisation du 49-3.

Les syndicats appelant aux mobilisations prévoient de "multiplier partout localement des rassemblements dès lundi 2 mars, et à organiser des manifestations devant les préfectures et sous-préfectures le mardi 3 mars, y compris par le recours à la grève".

Deux motions de censure séparées ont été déposées par l'opposition. Elles devraient être débattus "a priori mardi" à l'Assemblée nationale.

En Martinique, le syndicat Force Ouvrière a réagi dès samedi. "C'est le plus mauvais signal qui pouvait être donné au monde du travail et aux salariés massivement mobilisés", écrit son secrétaire général Eric Bellemare.

La section martiniquaise du syndicat n'appelle pas encore à la mobilisation mais répète son rejet du projet de loi du gouvernement.

Les autres syndicats locaux ne devraient pas tarder à faire connaître leur position officielle face à cette accélération du gouvernement.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.