France-Antilles : le personnel veut améliorer le volet social du plan Niel

Par • Mis à jour le 03/03/2020 - 06:11

Les salariés de France-Antilles ont commencé à prendre connaissance du projet de reprise de Xavier Niel. Ils espèrent réduire le nombre de licenciements prévus par le patron de Free.

    France-Antilles : le personnel veut améliorer le volet social du plan Niel

L'offre de Xavier Niel est parvenue hier au tribunal mixte de commerce de Fort-de-France. Une offre qui prévoit le licenciement de 121 salariés quand celle d'Aude Jacques Ruéttard, qui n'a pas été financée, en prévoyait 100

Les salariés qui ont commencé à prendre connaissance des détails de la proposition du nouveau propriétaire de Nice Matin espèrent faire bouger le volet social.

"On estime que le volet social est important. Notre préoccupation première c'est de faire en sorte que Xavier Niel via sa filiale NJJ améliore cette offre  sur le plan social. Nous avons commencé à entrer dans le détail, en voyant là où il y a des questions qui peuvent se poser. La précédent offre de AJR prévoyait de conserver 125 personnes et là on est en sur une offre inférieure", explique Rodolphe Lamy, délégué du personnel de France-Antilles Martinique.

Les salariés des trois territoires, Guadeloupe, Martinique, Guyane, doivent rencontrer ce mardi les représentants de Xavier Niel par visioconférence. Outre l'aspect social, les employés de France-Antilles qui ne travaillent plus depuis le 6 février dernier, ont des questions sur la stratégie opérationnelle de l'offre du copropriétaire du journal Le Monde.

"On a des questions sur la viabilité du modèle. Sur ce qu'il envisage de faire réellement. Il se positionne sur un quotidien pour la Guadeloupe et la Martinique. Ce qui est plutôt une bonne chose. La Martinique perd son outil de production puisque le journal sera imprimé en Guadeloupe. En Guyane ce sera un projet tout numérique avant peut être le retour d'une édition papier. Cela ressemble beaucoup au projet de AJR à la différence que celui-ci prévoyait une parution tri hebdomadaire", souligne Rodolphe Lamy.

Pour rappel, c'est le 10 mars prochain que le tribunal se penchera sur l'avenir de France-Antilles.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.