Grève dans les centres d'accueil du Planning Familial (CPIOF)

Par • Mis à jour le 09/07/2018 - 11:30

Le personnel affilié à la CGTM-Santé des cinq Centres de Planification, Information et Orientation Familiale est en grève depuis ce lundi 9 juillet. Les grévistes qui réclament de meilleures conditions de travail bloquent les accès aux CPIOF.

    Grève dans les centres d'accueil du Planning Familial (CPIOF)

 Piquets de grève et drapeaux du syndicat CGTM Santé sont plantés devant les cinq CPIOF (Ex-AMIOF planning familial), à Fort-de-France, Rivière Salée, Trinité, Saint-Pierre et Sainte-Marie.  Les centres sont fermés au public jusqu'à nouvel ordre.

Le personnel gréviste a mis à exécution le préavis de grève déposé la semaine dernière afin de réclamer 'des conditions décentes de travail et le respect des contrats de travail'. Il pointe du doigt le manque de moyens matériels et les difficultés à assurer correctement les consultations médicales. Pour rappel, le CPIOF (ex-Planning Familial) a pour vocation d’écouter, d’informer et d'accompagner les femmes (même mineures) ainsi que les couples sur la sexualité, les moyens de contraception, l'interruption volontaire de grossesse et les infections sexuellement transmissibles. 

Les grévistes en appellent à l'organisme de tutelle du CPIOF, en l’occurrence la Collectivité Territoriale de Martinique, notamment sur la question du respect des contrats de travail, avec l'application aux salariés du CPIOF des grilles indiciaires territoriales.  Le personnel réclame aussi la rénovation des locaux aujourd'hui vétustes.  Ces revendications avaient été présentées lors d'une précédente mobilisation il y a un an.