Grève des médecins généralistes à partir de ce jeudi

Par 30/11/2022 - 19:28 • Mis à jour le 30/11/2022 - 19:22

Les syndicats des médecins généralistes et des laboratoires d’analyse médicale appellent à la fermeture des cabinets et des laboratoires ce jeudi 1er et ce vendredi 2 décembre.

    Grève des médecins généralistes à partir de ce jeudi
Photo d'illustration

Le collectif "Médecins pour demain" a été créé en septembre 2022. Il englobe plus de 15 000 médecins. Ce collectif appelle à la grève des médecins libéraux, pendant 48h ce jeudi 1er et ce vendredi 2 décembre.

Le poids des tâches administratives

Dans un contexte de rebond de l’épidémie de Covid-19, les médecins généralistes dénoncent leurs conditions de travail. Ils s’estiment « malmenés » et « ignorés ». Depuis la pandémie, ils s’inquiètent d’une stratégie gouvernementale qu’ils jugent tournée vers le « tout hôpital ».  Selon eux, la politique de santé menée en France ces trente dernières années a mené à la création de déserts médicaux.

Ils souhaitent une hausse des tarifs et une diminution de leurs tâches administratives pour pouvoir se concentrer sur leur cœur de métier, le soin. La délégation de leurs tâches à des infirmières ou des pharmaciens inquiète également certains praticiens.

Cécile Dalle est médecin généraliste au François. Membre du collectif "Médecins pour demain", elle sera en grève jeudi et vendredi comme 70% des médecins libéraux selon elle :

Il faut savoir que 25 % de notre temps est relié à des tâches administratives. C'est énorme. Si notre métier était revalorisé à sa juste valeur, nous pourrions engager dans nos cabinets des vrais secrétaires médicaux sur place et pas des Doctolib ou des télésecrétariats qui sont à distance et qui ne connaissent pas leurs patients. On pourrait engager des assistantes médicales qui seraient sur place, qui nous feraient gagner un temps énorme sur l'administratif et on pourrait se consacrer aux soins. Mais c'est vrai que cela a un coût.

Rehausser le prix des consultations

Pour Cécile Dalle, il est primordial de revaloriser le métier de médecin en France, et cela passe par une majoration du montant des consultations :

Je pense qu’il faut revaloriser le métier de médecin, le vrai métier de médecin. Au niveau du Collectif Les médecins pour demain, nous demandons au gouvernement une revalorisation des consultations à 50 € parce que la moyenne européenne des consultations médicales pour les médecins généralistes est de 46 €. La France est la septième puissance mondiale et elle paye ses médecins, en l'occurrence presque même tous les soignants hospitaliers et infirmiers au même niveau que certains pays du tiers monde.

Une revalorisation des consultations qui devrait rester à la charge de la Sécurité sociale et des mutuelles. 

Tags