Inquiétude des salariés de la Sainte Famille au Robert

Par 26/11/2020 - 05:00
01/01/2020 - 00:00

Les salariés de la Sainte Famille s'inquiètent de leur sort. Suite à l'agression d'une jeune fille au sein de la maison à caractère social de Gaschette au Robert dont l'association avait la charge, l'avenir de son personnel reste incertain.

    Inquiétude des salariés de la Sainte Famille au Robert

Les employés de l'association la Sainte Famille attendent des réponses. Il y a deux mois, une jeune fille était agressée à la MECS (Maison d'Enfants à Caractère Social) de Gaschette au Robert. Fin septembre, le président du conseil exécutif de la CTM avait donc décidé de retirer l’autorisation d’accueil des mineurs à la Sainte Famille.

Aujourd'hui, l’établissement qui accueille normalement 60 enfants s'est vidé de ses occupants. Mais aucune information officielle n’a été donnée à la cinquantaine de salariés de l'association. La MECS poursuivra-t-elle son activité ? Les employés conserveront-ils leurs emplois ? 

En interne, l'impression d'une fermeture imminente est prégnante. On inciterait d’ailleurs le personnel à épurer ses congés annuels et le directeur serait aux abonnés absents, selon certains salariés.

Le syndicat Force Ouvrière a positionné ce dossier dans ses priorités. Eric Bellemare, secrétaire général de Force Ouvrière, a transmis ses doléances pour les employés à Francis Carole, conseiller exécutif en charge de l’action sociale à la CTM.

Nous avons tenté en vain de joindre l'élu. Il donc encore impossible de savoir si une nouvelle association a été nommée pour gérer l'établissement, ou si les enfants ont été retirés de la Sainte Famille en attendant que cette démarche aboutisse.

Par ailleurs, sur le plan judiciaire, une enquête est toujours en cours quant à la responsabilité individuelle des membres du personnel encadrant lors d'une agression entre deux enfants placés.

Tags