La grève chez UFR continue

Par • Mis à jour le 24/03/2015 - 12:13

La grève des salariés de chez UFR affiliés à la CGTM FSM se poursuit ce mardi en Martinique.

    La grève chez UFR continue
Une grève historique est actuellement en cours à la mutuelle UFR. Selon les propos le directeur de la structure au premier jour de grève (lundi) la mobilisation a été soutenue. Selon le syndicat, la grève a été suivie à 70%. En effet, sur 105 salariés chez UFR en Martinique, un peu plus de 70 grévistes ont manifesté leur mécontentement. Devant le siège social au Robert. Sans qu’aucune négociation n’ait été entamée. La direction avait proposé de rencontrer les délégués syndicaux hier à 17 heures, un horaire qui ne convenait pas à ces derniers. Sur les 6 agences que comptent l’île, 3 ont été ouvertes hier dans la matinée, "sous la pression patronale" selon le syndicat.

Les agences situées en Guadeloupe, à l’île de la Réunion, ou encore à Paris n’ont pas été impactées par ce mouvement de protestation.

Pour rappel, cinq points sont au menu des revendications. La poursuite de la négociation annuelle obligatoire entamée depuis plus de 6 mois, sur la prise en compte des revendications par la répartition équitable des richesses produites. Le respect des conditions de travail, et des instances représentatives du personnel (IRP) et l’arrêt immédiat du harcèlement professionnel.

Les négociations vont-elles démarrer aujourd’hui ? Ce mardi matin, le siège social de la mutuelle au Robert était cadenassé ! La direction a proposé de rencontrer les grévistes à la condition que les accès soient débloqués.

Audrey Ollon et Pascal Michaux


Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.