La grève se poursuit au centre aquatique communautaire du Lamentin

Par 22/06/2021 - 14:55 • Mis à jour le 22/06/2021 - 14:49

La grève est engagée depuis 8 jours au centre aquatique communautaire du Lamentin pour revendiquer une meilleure équité des salaires. De nombreuses personnalités politiques se sont rendues sur place pour apporter leur soutien aux grévistes.

    La grève se poursuit au centre aquatique communautaire du Lamentin

Depuis 8 jours, les salariés du centre aquatique du Lamentin affiliés à l'USAM sont mobilisés pour réclamer plus d'équité entre les employés. Plusieurs négociations ont déjà eu lieu entre la direction et les grévistes, et certaines revendications ont été prises en compte par la direction.

Mais la situation d'un salarié en particulier reste le gros point de divergence entre les deux parties : selon les grévistes, cet employé ne serait pas payé au juste salaire pour ses compétences, ses qualifications et son poste.

C'est un collègue qui a quand même trois masters, qui est bac +5, et il touche un salaire très bas. Pour régler le problème, il manque 220 euros. Aujourd'hui, ni l'UCPA ni la CACEM ne souhaitent changer la donne

Pour le secrétaire général, cette situation cristallise un problème plus large :

On nous dit souvent qu'il faut que les jeunes restent sur l'île, mais aujourd'hui on a un jeune diplômé qui risque de quitter le pays parce qu'il ne trouve pas le salaire qu'il faut en Martinique

Jean-Philippe Nilor
Jean-Philipe Nilor, député de la 4e circonscription de Martinique et candidat aux élections territoriales, s'est rendu sur place pour apporter son soutien aux grévistes

Les employés mobilisés espèrent maintenant attirer l'attention des élus en cette période électorale. Et ils semblent avoir été entendus, puisqu'ils ont notamment reçu la visite d'Olivier Bérisson, de Fabrice Dunon, élu à la CACEM, ainsi que de Catherine Conconne, dont le poste de sénatrice lui permettrait de plaider pour une différenciation des salaires concernant les territoires d'Outre-mer. Elle a ainsi proposé une séance de travail pour revoir les axes d'amélioration de la convention nationale du sport. 

Un entretien avec David Zobda, maire du Lamentin et vice-président de la CACEM, a également pu se tenir. Ce dernier s'est engagé à résoudre la situation au plus vite. Enfin, Jean-Philippe Nilor, député et candidat qualifié au second tour des élections territoriales, s'est aussi rendu sur place pour apporter son soutien au mouvement de grève.

Tags