La montée de la précarité, l'autre symptôme grave du covid-19

Par 26/10/2020 - 09:52
01/01/2020 - 00:00

L'épidémie de covid-19 a été accompagnée de mesures particulièrement pénalisantes pour l'économie. La progression de l'épidémie s'est donc accompagnée d'une augmentation de la précarité.

    La montée de la précarité, l'autre symptôme grave du covid-19

Entre le chômage partiel ou les pertes d’emploi, beaucoup de foyers modestes martiniquais sont touchés de plein fouet par les conséquences de la crise sanitaire. Des effets notamment causés par les confinements ou autres couvre-feu.

Certains plongent dans la précarité et d’autres se rapprochent de la pauvreté.

Les associations caritatives mais également les CCAS voient le nombre de bénéficiaires augmenter. Pour certaines de 50 %. Les demandes sont diverses : l’aide alimentaire ou encore l’aide financière pour payer les factures qui s’accumulent.

Le Secours Catholique par exemple, a dénombré 4000 situations de pauvreté en 2019. En 2020, rien que pour le 1er semestre,  6000 situations de pauvreté ont été rencontrées par les équipes de l'association.

Les statistiques enregistrent une augmentation de 20% du nombre de personnes âgées concernées et de 30% de travailleurs pauvres (intérimaires, job, bas salaire) dont 80% de femmes.

Au CCAS de Fort-de-France, 3800 personnes ont été reçues depuis le début de l'année. 60 % d’entre elles étaient inconnues de ses services.

Écoutez le reportage de Jessica Dantin :

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.