La négociation avec les taxicos s'annonce compliquée

Par 10/06/2015 - 12:49 • Mis à jour le 10/06/2015 - 12:49

De 180.000 à 270.000 euros par licence. Voici ce que réclament les chauffeurs de taxicos qui cesseront leur activité. Un véritable casse tête pour le Conseil Général qui prévoit une enveloppe de 76.000€ par chauffeur.

    La négociation avec les taxicos s'annonce compliquée
La négociation de ce soir risque d'être très compliquée entre les organisations syndicales des entrepreneurs de transports collectifs et l'exécutif départemental. Premièrement, parce que les chiffres évoqués par les syndicats sont beaucoup plus hauts que ceux annoncés par le Conseil Général. Deuxièmement, parce que la collectivité départementale a une compétence transport, mais ne perçoit aucune enveloppe pour la gérer et l'organiser.

Et il va falloir accompagner financièrement un plan de cessation d'activité au bénéfice d'une centaine d'entrepreneurs du transport. Pour le moment, le dialogue est difficile : les taxicos ne veulent entendre que le montant de leur chèque. Il faut savoir aussi que les communautés d'agglomérations ont pu bénéficié d'une taxe transport pour dévelloper ce service. La CACEM par exemple perçoit 25 millions d'euros au titre de la taxe transport, alors que le Conseil Général ne perçoit rien. Un casse tête qui devra être réglé pour parvenir à un accord ce soir, entre les deux parties.

Thibault Rodrigue