Lancement en grande pompe de la semaine de l'industrie

Par • Mis à jour le 24/03/2015 - 14:56

La 5ème édition de la semaine de l'industrie a démarré hier lundi avec un lancement en grande pompe sur le site de Brasserie Lorraine au Lamentin.

    Lancement en grande pompe de la semaine de l'industrie
Cette semaine de l'Industrie est l’occasion de rapprocher le monde de l’entreprise avec le grand public, les scolaires et les personnes à la recherche d'un emploi. La semaine sera jalonnée par des visites d’industries locales, des démonstrations dans des lycées, de conférences et de réunions d’informations. Lundi, de nombreux acteurs de l'économie martiniquaise se sont rendus sur le site de la Brasserie Lorraine au Lamentin afin de donner le coup d'envoi de cette semaine.

L’industrie en Martinique c’est 137 entreprises, plus de 4000 emplois et un chiffre d’affaires de près d’1 milliard… Pour la rectrice d’académie, Catherine Bertho-lavenir, il est donc essentiel de proposer des formations spécifiques aux lycéens et étudiants pour continuer à faire vivre ce secteur en Martinique…"La question importante c'est qu'est ce qu'on peut offrir comme débouchés aux élèves?" a t-elle demandé.

Face aux chefs d’entreprises, le préfet de région Fabrice Rigoulet-Roze a indiqué qu’il existe de nombreux dispositifs encore sous-utilisés afin de gagner en compétitivité il a également rappelé que"L'industrie martiniquaise est au coeur des préocupations du développement de la croissance et de l'emploi."

Lors de la conférence de presse d’ouverture du lancement de la semaine de l’industrie qui s’est tenue à la Brasserie lorraine,Valérie Ladieu, la directrice générale d’Antilles-Glaces (Groupe Alain Huygues-Despointes) a fait une annonce importante. Elle a en effet annoncé la production d'autres bières à la Brasserie Lorraine, ce qui amènera à un doublement de la production de bière dans l’usine martiniquaise dans les prochains mois. "ça permettra d'avoir des volumes supplémentaires et de pouvoir investir dans un équipement industriel au goût du jour, de mieux rentabiliser l'outil de production et de pouvoir péréniser les emplois" a expliqué Valérie Ladieu. L’objectif est de passer de 40000 à 80000 hectolitres.

Pour rappel, l’entreprise Brasserie Lorraine déficitaire a été rachetée par le groupe Despointes après le retrait d’Heineken l’année dernière.

Audrey Ollon et Cédric Catan

Ci dessous Valérie Ladieu, ce lundi à Brasserie Lorraine

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.