Le conflit Peugeot devant la justice

Par 09/10/2020 - 07:19 • Mis à jour le 09/10/2020 - 07:13

La direction du groupe Aubéry assigne les salariés grévistes de Blue Automobile, soutenus par la CFDT, devant le tribunal judiciaire. Objectif, faire lever les barrages installés devant l'enseigne Centre Auto à Place d'Armes au Lamentin.

    Le conflit Peugeot devant la justice

Le bras de fer continue entre la CFDT et le groupe Aubéry. Et désormais c’est devant le tribunal judiciaire que le conflit Peugeot Martinique se poursuit. Une assignation en référé a été déposée par la direction du groupe pour tenter de faire libérer les accès de Centre Auto à Place d’Armes. Le rendez-vous est fixé à 8h devant le tribunal judiciaire ce vendredi (9 octobre).

Depuis trois jours maintenant, les grévistes de Blue Automobile, soutenus par la CFDT, y campent pour continuer leur mobilisation. Près de 5 semaines après le début de la grève, désormais l’action de la CFDT se concentre sur quatre point : l'abandon de toute poursuites judiciaires individuelles et syndicales, l'échange sur le paiement des jours de grève, le fameux processus "Clients Mystère" et la garantie d’aucune pression ni sanction contre les personnels.

Tags