Le conflit SOTRAVOM : toujours aucune avancée

Par • Mis à jour le 01/04/2015 - 14:00

Renouer le dialogue, c'est l'objectif de la Cacem et du réseau Mozaïk dans le conflit entre la SOTRAVOM et les salariés grévistes CSTM de cette société de bus alors qu'aucune avancée n'est perceptible.

    Le conflit SOTRAVOM : toujours aucune avancée

Le dialogue est au point mort dans le conflit qui paralyse la société SOTRAVOM, cotraitante de la CFTU pour les bus du réseau MOZAIK. Ce conflit qui perdure est à l'origine, avec celui de la fourrière du Lamentin, du durcissement de la position du syndicat CSTM. Syndicat qui est passé à la vitesse supérieur en bloquant mardi plusieurs zones d'activités du centre de la Martinique et en ciblant ce mercredi les transports en commun du centre et du sud de l'île.

La CACEM a tenté de jouer un rôle de médiateur en essayant de réunir les deux parties hier mardi afin de rétablir le dialogue. La réunion a tourné court, les différents protagonistes doivent se revoir aujourd’hui. Ce nouveau round de médiation sera-t-il suffisant pour débloquer la situation alors que le syndicat CSTM est monté d'un cran depuis mardi ?

Président de la commission transport à la Communauté d'Agglomération du Centre de la Martinique (CACEM) Johnny Hajar s'est voulu relativement optimiste. Selon lui, "l'objectif est de renouer le dialogue" entre les parties en conflit.
Audrey Ollon


Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.