Le conflit au PNM s'éternise

Par • Mis à jour le 16/12/2017 - 11:16

Après 65 jours de grève au PNM, les organisations syndicales restent déterminées. Un préavis de grève a été déposé pour le 22 décembre.

    Le conflit au PNM s'éternise

Le conflit du Parc Naturel de Martinique (PNM) s'éternise. Après 65 jours de grève, les organisations syndicales restent déterminées. Une nouvelle grève pour revendiquer le droit à la négociation est en vue. En effet, un préavis de grève a été déposé pour le 22 décembre et dans cette mobilisation on retrouve la CDMT, la CGTM et la CSTM.

Les agents grévistes du PNM ont saisis l'association des médiateurs pour qu'elle puisse convaincre la partie adverse de négocier.

Ils ont une nouvelle fois demandé au président de la CTM Alfred Marie Jeanne une rencontre afin qu'il puisse faire pression sur Louis Boutrin. Une demande à Claude Lise a également été faite afin que les grévistes puissent s'expliquer aux élus. Ces deux tentatives ont échoué.

En tout cas Philippe Pierre Charles secrétaire général de la CDMT espère être entendu par la CTM afin de commencer les négociations pour mettre un terme au conflit avant 2018.