Le convoi de la colère des professionnels du BTP de Martinique

Par 12/05/2016 - 13:52 • Mis à jour le 12/05/2016 - 13:52

VIDEO - Un convoi d'une soixantaine de camions, camionnettes, engins de chantiers publics parti de la pointe des Carrières à Fort-de-France est positionné sur la voie du TCSP devant les locaux de la CACEM ce jeudi matin 12 mai 2016. Après une campagne d'affichage 4 par 3 il y a quelques semaines, les professionnels du BTP entendent ainsi adresser une nouvelle sommation aux autorités publiques face à la crise que connait leur secteur.

    Le convoi de la colère des professionnels du BTP de Martinique
Environ une soixantaine de camions et autres engins de chantiers ont quitté tôt ce jeudi 12 mai 2016 la pointe des Carrières à Fort-de-France (Martinique) pour se positionner devant le siège de la CACEM (Communauté d'Agglomération du Centre de la Martinique), avenue François Mitterrand. Une démonstration de force qui n'est pas, pour l'instant, destinée à bloquer la circulation. Le convoi occupe en effet la voie du TCSP non encore mise en service.

A l'origine de ce mouvement social, plusieurs organisations du BTP de Martinique en colère. Quelques semaines après avoir lancé une campagne d'affichage 4X3 pour alerter les autorités sur la situation de crise que connait leur secteur, les professionnels du BTP sont passés à la vitesse supérieure.

Après avoir stationnés devant les locaux de la CACEM, ils envisagent de se rendre également devant la préfecture puis l'hôtel du conseil exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique où ils remettront une lettre aux autorités administrative et politique.

Les professionnels du BTP n'ont cessé, ces dernières semaines, de faire état de leur ras-le-bol quant à la crise qu'ils traversent. Ils se disent au bord du dépôt de bilan. La conjonction de plusieurs facteurs, l'absence de chantiers ou leur raréfaction, l'absence de visibilité pour le secteur du BTP sans oublier la durée des délais de paiement qui hypothèque gravement la survie de leurs entreprises.



Jean-Philippe Ludon
@jpludonrci.