Le gaspillage alimentaire, un véritable fléau

Par • Mis à jour le 28/04/2015 - 12:56

Le gaspillage alimentaire est un véritable fléau, notamment dans les cantines scolaires. Quel constat faire notamment en terme d’actions de sensibilisation au gaspillage sur le terrain ?

    Le gaspillage alimentaire, un véritable fléau
A l'école maternelle de Moulin à Vent au Robert près de 180 enfants mangent au restaurant scolaire les lundis, mardis, jeudis et vendredis et ici aussi, le gaspillage alimentaire est présent. Les enfants délaissent surtout les légumes verts qui se retrouvent en priorité dans les déchets. "Si on leur donne des haricots verts, c'est sûr qu'on va se retrouver avec beaucoup plus de nourriture à jeter que si c'est de la purée !" explique Patricia Belhumeur, responsables satellite à l’école maternelle de Moulin à Vent au Robert. "Je mange un peu je laisse le reste là... J'aime pas les petits pois" nous confie un écolier au cours du repas.

L'idée est de mieux faire connaître les léumes verts aux élèves, c'est d'ailleurs l’une des actions de sensibilisation qui ont commencé depuis janvier 2013 sur Cap Nord . "Nous avons constaté qu'il y a un gros travail à faire sur la consommation des légumes verts notamment, c'est sur là qu'il y a le plus de restes; les enfants n'aiment pas ou alors ne connaissent pas." a expliqué Gladys Raspag, responsable qualité sécurité en charge du pôle restauration de la caisse des écoles du Robert.

La réduction des déchets

Autre axe de ce programme local de réduction des déchets de Cap Nord : la sensibilisation des enfants au tri sélectif. "Il y a eu un projet éducatif avec les enfants, ils commencent eux même le tri... " indique Gladys Raspag. Ce volume de biodéchets triés dans les restaurants scolaires a fait progresser de 28 % leur tonnage total collecté dans le Cap Nord.

Toujours pour traquer le gaspillage, une autre idée va être appliquée : déplacer la position du pain ! Il ne serait non plus placé au début mais plutôt vers la fin du buffet ." L'enfant aura le reflexe de prendre le pain seulement s'il en a besoin" indique Fabrice Bazas, chargé d’opération au pôle environnement de Cap Nord; à cet effet 10 établissements scolaires pilotes seront bientôt sélectionnés pour être accompagnés.

Pour rappel...

Un appel à projet national avait été lancé le 7 octobre 2014. 19 projets au total avaient été lauréats de cet appel qui faisait partie du programme national pour l’alimentation.« Agissons Autrement, Gaspillons moins », c’est le nom du projet de Cap Nord, lauréat de ce programme. Le projet sera aidé à hauteur de 40 000 euros par les fonds du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. L'Objectif essentiel de ce projet est de favoriser l’adoption de gestes de réduction et de meilleure gestion des déchets, il vient tout juste de démarrer par des actions de sensibilisation dans les écoles.

Audrey Ollon et Yvonne Guilon