Le lycée agricole de Croix Rivail est bloqué par les soutiens de Philippe Aurore

Par • Mis à jour le 03/09/2018 - 07:22

La rentrée s'annonce agitée au Lycée Agricole de Croix Rivail. Les démêlés de l'ancien proviseur de l'établissement, Philippe Aurore avec sa hiérarchie provoquent une nouvelle mobilisation de son comité de soutien.

    Le lycée agricole de Croix Rivail est bloqué par les soutiens de Philippe Aurore

Malgré une victoire au tribunal administratif, Philippe Aurore, l'ancien proviseur du lycée agricole de Croix Rivail a été muté dans le Calvados. Une décision qui déplaît fortement aux membres de son comité de soutien. En guise de représailles, ces derniers bloquent l'accès au LEGTA en cette veille de rentrée scolaire (lundi 3 septembre 2018).

Un blocage qui durera tant que le ministère de l'agriculture ne respectera pas la décision de justice assurent les militants mobilisés devant l'établissement scolaire.

"C'est un blocage pour faire respecter la légitimité du peuple martiniquais. Tous les élus, toutes les organisations syndicales et toutes les associations de parents d'élèves demandent le maintien de Philippe Aurore. Un maintien que la justice a confirmé. Nous ne comprenons pas cet acharnement à ne pas vouloir qu'il y ait de martiniquais qui dirigent l'enseignement agricole à la Martinique", a commenté Olivier Bérisson, membre du comité de soutien à l'ancien proviseur du Legta.