Le rond point de Californie et la Sara bloqués pour la deuxième journée consécutive

Par 13/10/2021 - 07:34 • Mis à jour le 13/10/2021 - 07:30

La raffinerie de la Martinique est toujours bloquée ce mercredi matin (13 octobre 2021). Les transporteurs de matières dangereuses

    Le rond point de Californie et la Sara bloqués pour la deuxième journée consécutive

Sous l'oeil des gendarmes, des camions de transport de marchandises dangereuses bloquent la Sara à Californie au Lamentin.

Pour la deuxième journée consécutive, l'usine de production d'hydrocarbures de la Martinique est inaccessible. Les transporteurs estiment qu'ils n'ont pas eu de réponse satisfaisante concernant la hausse des prix du gaz.

"Jusqu'à maintenant, on a pas de résultats. Je n'ai vu aucun député et aucun sénateur venir clamer la cause des Martiniquais face à la bouteille de gaz à 30 euros", s'insurge Raphaël Bordelais, président du syndicat de matières dangereuses.

Les transporteurs ont tout de même obtenu un rendez-vous à la préfecture à la mi-journée.

De son côté, dans une lettre ouverte à la population, la direction de la Sara "déplore le blocage du rond-point de Californie et ses conséquences qui impactent à la fois la population martiniquaise et les activités des zones commerciales et industrielles".

Par ailleurs, la Sara rappelle que si la constitution des prix de l'énergie en Martinique relève d'un calcul complexe, tous les éléments sont transparents.

Chacun sait que les prix sont administrés selon une formule, certes complexe, mais transparente. Ce sont les politiques qui ont conçu et structuré la formule de calcul des prix, et ce mécanisme protège le consommateur. Car l'État fixe les prix de la fabrication (du ressort de SARA), et de la distribution. Seules les variations de la matière première font varier les prix sortie SARA.

Dans cette démarche de transparence, la Sara publie désormais chaque mois sur ses supports de communication la constitution des prix de l'énergie hydrocarbure en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane.

Concernant, la gestion de la raffinerie, pointée du doigt par les transporteurs, la direction tient également à faire une mise au point : "Il est faux de dire que SARA ne publie pas ses comptes ! Elle le fait chaque année conformément à la loi, auprès du Greffe du Tribunal de Fort de France, siège de la raffinerie".

 

Tags