L'église d'Emmaüs se met à la langue des signes

Par 27/02/2016 - 19:36 • Mis à jour le 27/02/2016 - 19:36

Une convention a été signée ce samedi 27 février 2016 à l'Eglise Saint-Laurent du Lamentin entre le dioscèse de la Martinique et l'Association martiniquaise pour l'éducation et l'insertion des sourds. Elle prévoit que tous les dimanches, une des messes de l'église d'Emmaüs sera traduite en langage des signes.

    L'église d'Emmaüs se met  à la langue des signes
C'était aujourd'hui samedi 27 février 2016 la journée mondiale des malades. A cette occasion, une "eucharistie diocésaine" était organisée en l'église Saint-Laurent du Lamentin. Une messe remarquable à au moins deux titres. Elle a été traduite dans la langue des signes pour les personnes en situation de handicap auditif. Les croyants aveugles ou souffrant de déficiences visuelles ont pu suivre cette messe en braille.


Cette cérémonie religieuse a donné lieu à la signature d'une convention entre le diocèse de la Martinique et l'Association martiniquaise pour l'éducation et l'insertion des sourds. Ainsi tous les dimanches, l'une des messes de l'église d'Emmaüs, à la Zac de Rivière-Roche, à Fort-de-France, portera une attention particulière aux fidèles atteints de surdité. Ces derniers pourront suivre la messe en langage des signes.


"Avant, on me demandait la traduction et je venais quand je pouvais. Aujourd'hui, on aura une obligation de traduire une messe tous les dimanches. Je pense que toutes les personnes ont besoin de connaître Dieu. C'est le premier pas et c'est quelque chose de positif pour la communauté des sourds", s'est félicitée Sandra Ursulet, la directrice et traductrice de l'Association.

Véranika Chyhir avec Xavier Chevalier