Les agents de Pôle Emploi Martinique veulent travailler en sécurité

Par 02/02/2021 - 18:50
01/01/2020 - 00:00

Après le drame de Valence survenu jeudi 28 janvier dernier où la DRH d'une entreprise et une conseillère Pôle Emploi ont été abattues par un ingénieur au chômage, les agents de Pôle Emploi Martinique font part de leurs inquiétudes et réclament l'organisation d'un comité social et économique spécial sécurité.

    Les agents de Pôle Emploi Martinique veulent travailler en sécurité

C'est un drame qui a bouleversé la France entière la semaine dernière : la DRH d'une entreprise et une conseillère Pôle Emploi ont été abattues à Valence sur leur lieu de travail.  L'ensemble des agences Pôle Emploi ont d'ailleurs marqué une journée de deuil, en laissant portes closes jeudi 29 janvier dernier.

Après le recueillement, vient le temps de l'action. Et les agents de Pôle Emploi Martinique sont inquiets pour leurs conditions de travail. Ils exigent donc un CSE, un Comité social et économique spécial sécurité, pour travailler plus sereinement et dans de meilleures dispositions.

Augmentation des effectifs

L'une de leurs revendications est l'augmentation des effectifs, comme l'explique Alain Carpaye, délégué du personnel à Pôle Emploi et représentant du syndicat CTU : 

Cela fait 10 ans que nous demandons plus d'effectifs en Martinique, car nous sommes à 30% sous la moyenne nationale du nombre de conseillers par demandeur d'emploi, alors que nous sommes un territoire avec un surcroît de chômage

Des conditions de travail qui seraient encore plus tendues du fait de la crise du Covid-19, qui devrait ajouter quelques 10 000 demandeurs d'emploi supplémentaires, selon le représentant du personnel.

La prise en considération des réalités locales

Le délégué du personnel demande ainsi que les revendications locales soient prises en compte, pour éviter toute situation dramatique similaire à celle vécue à Valence :

L'objectif de notre demande est de vérifier ce que l'on peut mettre en place pour que les choses n'en arrivent pas à ce point là en Martinique

Parmi les pistes évoquées pour une meilleure sécurité, la mise en place de détecteurs de métaux dans les agences mais aussi le déploiement d'agents de sécurité sur l'ensemble des sites.

Tags