Les agents du PNM occupent toujours l'hôtel de la CTM

Par • Mis à jour le 28/11/2017 - 08:07

Le conflit du Parc Naturel de Martinique est déplacé depuis hier (lundi 27 novembre 2017) sur le terrain de la CTM. Les grévistes qui ont envahi le hall de l'hôtel de la collectivité ont dormi sur place. Ils affirment qu'ils ne partiront pas avant l'ouverture de négociations.

    Les agents du PNM occupent toujours l'hôtel de la CTM

L'activité de la Collectivité Territoriale de Martinique pourrait être fortement perturbée sur le site de Plateau Roy. Depuis lundi matin, les grévistes du Parc Naturel de Martinique (PNM) occupent le hall de l'hôtel de la CTM. Ils exigent l'ouverture d'une médiation au sujet de la gestion du PNM par son président Louis Boutrin. Ils reprochent à ce dernier le licenciement du Directeur Général des Services, Ronald Brithmer et des méthodes de management "dictatoriales".

Pour se faire entendre après 48 jours de grève, ils ont dormi, lundi soir, dans les locaux de la CTM. Ce mardi matin (28 novembre 2017), ils ont dressé des barrages à certaines entrées du bâtiment. "Le mot d'ordre c'est de rester sur place jusqu'à ce qu'on ait une proposition concrète et écrite de sortie de conflit. On ne gène absolument pas. Nous avons des relations cordiales avec les vigiles. Il y a un barrage. L'accès au bureau ne se fait pas. Nous demandons à ce que l'autorité daigne prendre en compte nos doléances", explique Romuald Nelson, agent gréviste du PNM.