Les finances du SDIS : Encore un effort Messieurs les élus !

Par • Mis à jour le 25/02/2016 - 14:57

Malgré les engagements pris par les autorités lors d'une rencontre mercredi soir 24 février 2016 à Fort-de-France, les pompiers mobilisés depuis deux semaines ne sont pas tout à fait satisfaits. Des avancées ont bien été obtenues mais certaines zones d'ombre demeurent, selon eux.

    Les finances du SDIS : Encore un effort Messieurs les élus !

Trois millions d'euros supplémentaires vont être versés au budget du Service départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) dès cette année. C'est la principale annonce faite aux pompiers lors de leur rencontre de mercredi soir (24 février 2016) avec les services de l'Etat, les communes et la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM).

Une somme qu'il faut ajouter à un budget qui s'élevait jusqu'à présent à 15 millions d'euros. Il n'empêche que les pompiers, s'ils ne doutent pas vraiment, veulent en savoir plus. Valère Minoton, de la CFTC Pompiers, ne disait pas autre chose dans la matinale de RCI Martinique. Il relevait que cet engagement a été annoncé par le président du SDIS et conseiller territorial. Mais que Belfort Birota ne siège pas au conseil exécutif de la CTM et qu'il convient de prendre cet engagement avec prudence et... attendre d'en savoir plus.

Belfort Birota assure de son côté qu'il a l'accord du président du conseil exécutif Alfred Marie-Jeanne. Selon lui, cet engagement devrait être voté lors de l'examen de la décision modificative du budget d'ici quelques temps. En tout cas, comme patron du SDIS, Belfort Birota estime qu'il a ainsi les moyens de travailler alors que le SDIS fonctionnait jusqu'à présent à "flux tendus".

Enfin sur l'autre objet de colère des pompiers, la réunion de mercredi soir a donné lieu à la signature d'une convention de paiement échelonné entre les maires et le président du SDIS. Les pompiers réclamaient un écrit des maires débiteurs indiquant qu'ils verseraient ce qu'ils doivent.

Parmi les signataires, le maire de Fort-de-France. Didier Laguerre a confirmé que les arriérés de 2015 seraient versés fin avril prochain et qu'un échéancier était prévu cette année 2016.

Jean-Philippe Ludon @jpludonrci