Les grévistes de la CTM suspendent leur mobilisation

Par • Mis à jour le 19/03/2018 - 08:06

Les agents de la CTM mobilisés depuis le 12 mars 2018 ont décidé de suspendre leur mouvement ce lundi matin (19 mars 2018). Le départ d'Alfred Marie-Jeanne pour l'Hexagone et les poursuites engagées contre les organisations syndicales ont poussé les grévistes à relâcher la pression.

    Les grévistes de la CTM suspendent leur mobilisation

C'était un peu attendu. Après un durcissement du mouvement jeudi et surtout vendredi dernier, les organisations syndicales engagées dans un mouvement de grève à la CTM ont suspendu leur mobilisation.

Deux raisons expliquent cette politique de la détente. D'abord, les syndicats estiment ne plus avoir d'interlocuteurs valables depuis le départ d'Alfred Marie-Jeanne, président du Conseil Exécutif de la CTM pour l'Hexagone. En effet après des discussions jugées infructueuses avec Francis Carole et Marinette Torpille, les conseillers exécutifs en charge du personnel, les syndicats avaient exigé d'être reçus par le président du Conseil Exécutif. Une rencontre impossible puisque ce dernier est jugé à partir de mercredi (21 mars 2018) pour l'affaire Green Parrot.

L'autre raison de ce recul des syndicats est judiciaire. Six organisations syndicales ont été assignées en référé devant le Tribunal de Grande Instance de Fort-de-France. Elles sont poursuivies pour délit d'entrave à la liberté de circuler après le blocage des locaux de la CTM la semaine dernière. L'audience a lieu ce lundi matin (19 mars 2018) à 9 heures.