Les infirmiers libéraux reçus à l'ARS et à la préfecture

Par • Mis à jour le 20/01/2020 - 16:10

Après quelques heures de marches sur l'autoroute, les infirmiers libéraux sont arrivés à destination. Deux délégations ont été reçues, la première à l'ARS et la deuxième à la préfecture.

    Les infirmiers libéraux reçus à l'ARS et à la préfecture

Une fois l'opération molokoy des infirmiers libéraux terminée, une délégation de huit personnes a été reçue par la directrice adjointe de l'ARS, tandis qu'au même moment, une autre était reçue au même moment par le secrétaire général de la Préfecture.

Pour rappel, ce matin à 6 heures une opération escargot a démarré sur l'autoroute au niveau de l'échangeur d'Acajou en direction de Fort-de-France. Ils étaient plus de 200 manifestants à marcher sur l'autoroute. Les infirmiers libéraux ont manifesté contre la réforme du régime des retraites. Leur mobilisation du jour a provoqué un important ralentissement qui a forcé les automobilistes à prendre leur mal en patience.

Actuellement la Martinique compte près de 1700 infirmiers libéraux. Tous dénoncent l'application d'une nouvelle taxe liée à l'avenant n° 6 de la Convention nationale des infirmiers.  Ils refusent aussi d'être rattachés au régime universel. Selon eux cette réforme des retraites ne fera qu'empirer une situation professionnelle déjà pénible.

Ericka est infirmière libérale. Elle partage son ras-le-bol de voir sa profession asphyxiée au micro de Peggy Saint-Ville.