Les salariés de France-Antilles ont manifesté pour la survie du quotidien

Par Karl Lorand et Peggy Saint-Ville • Mis à jour le 06/10/2019 - 09:58
Fort-de-France

Les salariés de France-Antilles ont distribué des tracts dans les rues de Fort-de-France hier matin. Ils veulent alerter la population sur la possible disparition de l'unique quotidien de l'île.

    Les salariés de France-Antilles ont manifesté pour la survie du quotidien

Hier, une cinquantaine de salariés de France-Antilles Martinique et de sympathisants ont arpenté les rues de la capitale pour rencontrer la population.

Avec le soutien du Club Presse et de confrères d'autres médias, ils ont distribué des tracts invitant les Martiniquais à acheter le journal. En effet, le 27 novembre prochain, le tribunal de commerce de Fort-de-France doit se prononcer sur l'avenir de l'unique quotidien de l'île. 253 salariés et autant de familles de Martinique, de Guyane et de Guadeloupe pourraient perdre leur source de revenus.

Sabrina Paolo est la secrétaire de la rédaction du quotidien. Elle témoigne au micro de Peggy Saint-Ville :

 

Tags