Les salariés de la station Vito Lareinty font valoir leur droit de retrait

Par 08/01/2021 - 08:39
01/01/2020 - 00:00

La CGTM Produits Pétroliers est mobilisée à la station-service Vito du Lareinty au Lamentin. Le syndicat veut alerter sur les risques encourus par les salariés.

    Les salariés de la station Vito Lareinty font valoir leur droit de retrait

Pour la CGTM Produits Pétroliers, la sécurité des salariés de la station Vito du Lareinty n'est pas assurée. L'organisation syndicale est mobilisée ce vendredi matin (8 janvier 2021) pour soutenir les employés qui font valoir leur droit de retrait.

Ces derniers estiment que des opérations de sécurisation de la station doivent être entreprises. Ils craignent d'être percuté par les véhicules qui circulent à vive allure sur l'autoroute qui longe le site.

Il faut dire que le 19 décembre dernier, une automobiliste avait violemment percuté un des pylônes en béton qui soutient le toit de la piste. Fort heureusement, aucun employé de la station n'avait été blessé ce jour là.

"Ces accidents mettent en danger la vie des salariés. À ce jour aucune réponse n'a été donnée aux courriers que nous avons envoyé à la direction", explique Alphonse Dégras, secrétaire général de la CGTM-PP.

La station du Lareinty se situe juste en face de la station Vito aéroport. Particulièrement accidentogène, cette dernière a été le théâtre d'un accident mortel en juillet 2018. Jean-José Niger, un pompiste de 21 ans, avait été mortellement fauché par un véhicule.

Après plusieurs mobilisations des salariés, un radar tourelle a finalement été installé à quelques mètres de l'entrée de la station au mois d'octobre 2020.

Tags