Les surveillants sont toujours mobilisés devant la prison de Ducos

Par 24/04/2019 - 07:09 • Mis à jour le 24/04/2019 - 07:09

Les surveillants du centre pénitentiaire de Ducos n'ont pas l'intention de relâcher la pression. Ils sont mobilisés devant la prison pour la deuxième journée consécutive.

    Les surveillants sont toujours mobilisés devant la prison de Ducos

Les surveillants du centre pénitentiaire de Ducos continuent à mettre la pression avant l'arrivée de Nicole Belloubet, la ministre de la justice.

Ils ont à nouveau bloqué la prison ce mercredi matin. Une nouvelle rencontre est prévue ce matin à 10 heures au centre pénitentiaire. Hier les familles n'ont pas pu accéder aux parloirs.

Les surveillants dénoncent toujours la fermeture des unités de prise en charge psychologique pendant les week-end prolongés. La distribution de médicaments aux détenus ne peut se faire en l'absence du personnel soignant habilité à cet effet.

Selon les syndicats, cette situation a conduit à une tentative de suicide d'un détenu. Ce dernier a avalé tous les médicaments prévus pour plusieurs jours, d'un coup.

Hier une délégation de 7 personnes a été reçue par le directeur de cabinet du préfet, un représentant de l'ars (agence régionale de santé) et un représentant du chum.