Les transporteurs repartent bredouilles de la CTM

Par 07/03/2017 - 14:02 • Mis à jour le 07/03/2017 - 14:02

Une délégation des transporteurs a été reçue à la CTM, ce lundi 6 mars 2017 pour une nouvelle séance de travail. Elle espérait négocier un élargissement de la détaxe du carburant pour les transporteurs professionnels, mais en vain. L'échange a été de courte durée, car Alfred Marie Jeanne a refusé toute négociation sur ce dossier.

    Les transporteurs repartent bredouilles de la CTM
Une délégation des transporteurs a été reçue à la CTM, ce lundi 6 mars 2017 pour une nouvelle séance de travail. Elle est repartie comme elle était venue, c'est à dire bredouille.

En effet, la délégation espérait pouvoir négocier un élargissement de la détaxe du carburant pour les transporteurs professionnels. Mais le président du Conseil Exécutif Alfred Marie-Jeanne est venu simplement effectuer une explication de texte.

Il a argumenté que la Martinique était mieux lotie en la matière que la Guadeloupe ou la Guyane et a donc refusé toute négociation sur ce dossier.

L’échange a donc été de courte durée à la grande déception des transporteurs. Ils devraient se réunir dans le courant de la journée afin de consulter leur base pour décider quelle stratégie adopter pour la suite.



Mais aucun ordre de blocage n’était à l’ordre du jour selon les porte-paroles.

Écoutez Olivier Trompette le président de l’Union des Organisations Syndicales des Transporteurs Routiers Automobiles en Martinique qui était l'invité de Jean-Marc Pulvar sur RCI, ce mardi matin (7 mars 2017).



Sullyvan.D avec JMP